Entretien avec Chloé Richard !



Aujourd'hui je vous présente Chloé Richard, celle qui me fait croire que je suis métisse, ma troisième soeur. C'est une ARLETTE et PAULETTE puissance mille. On partage presque tout ensemble les rires, les joies, les pleurs... Chloé c'est un rayon de soleil, une fille avec un grand coeur, elle y est pour beaucoup sur l'évolution d'ARLETTE et PAULETTE de part son talent, son goût, ses mots... Très rarement l'une sans l'autre, elle m'a vue grandir mais surtout fait grandir. Merci merci ma beauté Mauricienne Mo kontan twa ! 

- Pouvez-vous définir votre collaboration avec ARLETTE et PAULETTE ?

Capucine est ma sœur de cœur depuis que je suis en France, nous nous sommes rencontrées sur les bancs d'ESMOD pendant nos études et depuis on ne se quitte plus.

Nous nous voyons très souvent pour discuter de tout et de rien, c’est ma moitié au féminin. Tantôt une oreille à l’écoute, tantôt conseillère, tantôt psy. J’essaie d’être pour Capucine ce qu’elle est pour moi, une amie qui me tire vers le haut.

  - Si ARLETTE et PAULETTE était une destination dans le monde, quelle serait-elle ?

Si ARLETTE et PAULETTE était une destination elle serait à coup sur Paris 11, c’est là bas que la marque a grandi, muri. C'est l'arrondissement de Capucine depuis son arrivée dans la capitale, le mien aussi, nous avons même habité ensemble pendant plus de quatre ans à deux pas de Voltaire et Bastille, c'est véritablement ce quartier qui a vu ARLETTE et PAULETTE prendre son envol.

Capucine aime profiter des charmes du 11ème que ce soit en terrasse devant un café, un bon verre de vin où encore à vélo les cheveux au vent.  

- Si ARLETTE et PAULETTE était une couleur, quelle serait-elle ?

Le rouge bien sur. Rouge comme la passion.

Capucine est une vraie passionnée, une femme qui avance sans cesse vers ses objectifs, elle ne lâche rien.

Jamais sans son rouge à lèvres rouge vif, Capucine est une femme qui soigne sa féminité et cela transparait dans son travail au quotidien.

Le rouge on le retrouve dans chaque collection d’ARLETTE et PAULETTE et cela me semble évident quand on s’appelle Capucine.

- Quel vêtement définit pour vous ARLETTE et PAULETTE ?

Denise le bomber iconique de la marque avec ses gros boutons dorés. Je l’adore ! Cette saison j’ai craqué pour la Denise en nid d’abeille rose. Cette pièce intemporelle finit à merveille un look, c'est simple je ne la quitte plus, que ce soit lors d'une journée shooting pour mon boulot où dans ma valise pour des vacances à Santorin, la Denise m’accompagne partout.

- Une anecdote sur ARLETTE et PAULETTE ?

Des anecdotes... il y en a mille…

Une qui me vient à l'esprit, il y a quelques annnées nous avons passé un été à jouer aux marchandes sur l’île de Ré et les éléments étaient déchainés, le vent, la canicule, la pluie, une mini tempête, plus la fatigue, ça devenait très (trop) compliqué mais Capucine n’a pas laché "contre vents et marées" et a terminé la saison.

Sinon  plus proche de nous, il y a quelques semaines j’ai troqué mon rôle de styliste pour devenir make up artiste le temps d’un shooting ARLETTE et PAULETTE. Nous nous somme aventurées dans un vieux bâtiment à l'abandon au fin fond du Vexin, la nature y avait repris ses droits depuis belle lurette. Nous nous sommes faufilées par un petit trou dans le grillage avec l'impression d'être des aventurières en terrain hostile et défendu. Malgré l’inquiétude d’être interpelé pas la sécurité, malgré la boule au ventre, nous avons bravé nos appréhensions pour trouver le spot parfait pour shooter au coeur de ces ruines, témoins d'une vie passée. C'était un très beau moment, puissant, chargé d'émotions.

ARLETTE et PAULETTE c’est ça …Une femme forte qui se surpasse pour vous donner le meilleur d’elle même.